Mots-clés

20160131_205052 - CopieMiami, capitale du soleil et des oranges où je n’avais jamais mis les pieds avant cette escale vers l’Équateur. Deux autres longues escales s’annoncent. Je suis déjà fatiguée. J’arrive dans un environnement de métal, de verre, de bruit et d’air climatisé. En flânant, je remarque l’architecture impressionnante, la beauté des plafonds et des planchers. Une grande place est accordée à l’art public. Plusieurs installations s’insèrent dans ce décor. Finalement, je suis surprise par un lieu silencieux et chaleureux dans lequel un artiste a pensé à placer de grandes chaises berçantes en bois peint pour le plaisir des passagers épuisés.

Si Miami est à l’image de son aéroport, elle deviendra sans doute un point chaud pour les groupes d’artistes à l’instar de  Londres et de New York.

 

Publicités