Étiquettes

, , , ,

mémoirePour faire suite à mon article sur l’interdépendance, voici quelques trucs pour ceux qui désirent initier un changement dans leur vie. Comme pour le processus décisionnel, nous voulons éviter que le choix survienne après de longues et épuisantes sessions de réflexion qui laisse le décideur vidé de son énergie et quasi agonisant. Plus tard, il risque encore de se demander s’il a pris le bon chemin. Que cela concerne le travail, les relations personnelles, un déménagement, un voyage ou tout simplement le choix d’un menu, un petit écart dans votre quotidien peut entraîner un grand bouleversement. Par exemple : marcher pour se rendre au métro au lieu d’utiliser l’autobus, troquer une heure de télévision pour une heure de lecture, se donner cinq minutes pour faire du yoga chaque jour. Voici un exercice qui fonctionne à tout coup : la méditation du STOP. Elle qui ne dure qu’un instant et elle est très puissante. Lorsque vous y pensez et que c’est possible, gelez sur place durant trente secondes. Transformez-vous en statue et observez-vous. Automatiquement, le flux du monologue intérieur ralentit pour faire place à une prise de conscience. Ce court exercice, répété sans effets secondaires toxiques, donnera du poids à l’authenticité de vos choix. En ce qui me concerne, je trouve plus facile de vivre une transformation en intégrant un seul petit geste que de viser un soudain et grand chambardement qui risque d’être inatteignable.

Publicités