Étiquettes

, , ,

masque.JPGDans notre société de consommation, qui est en pleine mutation actuellement, il y a encore des gens pour qui le regard de l’autre est plus important que le leur. Qui cet autre voit-il lorsqu’il nous aperçoit ? Ce regard devient la norme, de même que le recours aux stratégies d’illusion. Spectacle de camouflage. Jeu des apparences duquel découle la naissance de la mode dans toute son ampleur. Les valeurs vestimentaires et cosmétiques prennent le dessus sur les relations de soi à soi. La maison, la voiture, les vacances, le design, la nourriture et que sais-je encore. Le temps se meuble d’achat d’objets inutiles. Même le corps se doit d’être réformé, tatoué, percé, remodelé, rajeuni. Il est devenu un instrument de prestige au même titre que les voisins gonflables veulent s’acheter un statut social. Une mutation s’impose. Pourquoi ? Parce que réduire l’artifice ouvre la porte vers une libération du paraître au profit de l’être.

Publicités