Étiquettes

, ,

1 et 0Que nous parlions de recettes de cuisine, de méthodologie du travail intellectuel, de techniques de psychothérapie ou des étapes de la méditation, souvent, l’essentiel est tu. L’ingrédient principal est caché.

Il y a quelques années, j’ai rencontré un homme à qui j’ai enseigné la programmation au secondaire. Je m’en souvenais très bien. C’était une matière facultative. Mais un choix qu’il n’assumait aucunement. Il s’amusait et ne produisait rien malgré une grande capacité de compréhension et de créativité. Après de multiples tentatives pédagogiques –notes dans l’agenda, cours de rattrapage, remontrances, valorisation, apprentissage par les pairs–   sans succès, je lui ai finalement dit quelque chose comme : « D’accord ! Tu ne veux pas apprendre, alors à partir de maintenant je cesse d’essayer de t’aider. Je te rends entièrement responsable de ta réussite. Il n’y aura aucune sanction. Tu peux t’amuser durant toutes les périodes où tu te trouves dans mon cours. C’est toi qui décides si tu veux un échec ou un succès. »

Il ne se rappelait pas de la matière. Toutefois, ce que je lui avais dit a changé son comportement. Il m’a raconté avoir été sous le choc car personne ne lui avait jamais parlé de responsabilité. Il a découvert qu’il pouvait donner un sens à son choix. Et il a commencé à remettre ses créations à temps. Apparemment, « la vraie affaire » a fonctionné comme un déclencheur.

Publicités