Étiquettes

, ,

Ne rien faire ! Que voilà un beau projet… Difficile à réussir. Pourtant, c’est durant ces périodes de farniente, que certains appellent à tort procrastination, que nous consacrons du temps à notre amélioration personnelle. Bien sûr, il y a toujours des milliers de tâches à accomplir mais c’est là justement que se trouve le défi.  que ces moments de flottement entre la poésie et la réalité sont les plus jouissifs. Qu’y a-t-il d’intéressant à ne rien faire si on n’a rien à faire ? Cela se nomme l’ennui. Je parle de ces moments de flottement entre la poésie et la réalité, de ces bulles d’extase volées dans un hamac ou simplement en fermant les yeux. Si vous voulez poursuivre sur ce thème, je vous rappelle l’existence du film Alexandre le bienheureux dans lequel joue l’ineffable Philppe Noiret et la lecture de L’art difficile de ne presque rien faire de Denis Grozdanovitch.

Publicités